Select Your Style

Choose your layout

Color scheme

Pour être en bonne santé, il faut bien dormir !

dodo1

Pour être en bonne santé, il faut bien dormir !

Le sommeil est essentiel pour une bonne santé

Pour comprendre pourquoi le sommeil est si important pour notre santé, il faut d’abord définir et comprendre la notion de sommeil. En effet, qu’est-ce que le sommeil ? A quoi sert-il ? Est-il nécessaire de dormir régulièrement, chaque nuit?

Qu’est-ce que le sommeil et à quoi sert-il ?

La plus part d’entre nous avancera qu’il permet le repos, la détente mais aussi permet de rêver etc … De nombreuses recherches scientifiques ont prouvés que le sommeil est considéré comme un élément réparateur et régulateur pour les organes et les os chez l’adulte. Ainsi, la peau se régénère et les défenses immunitaires se renforcent notamment pour l’enfant, ce qui lui permet de bien grandir.

Nous dormons par cycle pouvant aller de 90 à 120 minutes, il y a plusieurs phases par cycle de sommeil. En effet, chaque nuit est composée d’environ cinq phases :

  • l’endormissement (une hormone est secrétée, elle favorise le bâillement…),
  • le sommeil léger (on est assoupi mais un seul geste ou bruit extérieur nous réveille),
  • le sommeil lent léger (les signes vitaux ralentissent, les bruits extérieurs ne nous réveillent plus),
  • le sommeil lent profond (le plus long, le corps et le cerveau sont au repos),
  • le sommeil paradoxale (l’activité électrique des yeux et du cerveau reprend, l’esprit est éveillé)

Le manque de sommeil a des répercussions néfastes sur la santé car il est la cause de l’apparition de nombreuses maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires, le diabète et l’hypertension.

L’alimentation favorise le sommeil, ainsi que sa qualité et sa durée, il suffit de respecter quelques règles de bonnes conduites.

Comment préparer son sommeil ?

Dans la vie de tout être humain, le sommeil joue un rôle primordial il est donc nécessaire de l’observer afin de tout mettre en œuvre pour que chaque nuit se passe dans les meilleures conditions. Pour cela, vous trouverez ci-dessous quelques petits conseils qui vous faciliteront le sommeil :

  1. Pas de sucreries et pas de télévision avant d’aller au lit
  2. Réserver votre lit uniquement pour dormir
  3. Se coucher tous les jours à la même heure
  4. Eloignez tout appareil électrique du lit
  5. Dormez dans une pièce fraiche
  6. Dormez dans le noir complet
  7. Portez des chaussettes

Si malgré ces conseils, vous avez encore du mal à trouver le sommeil, surtout :

Ne prenez pas de SOMNIFERES !!!

Si vous n’arrivez vraiment pas à vous endormir, quittez votre lit, changez de pièce. Vous pouvez lire un livre mais choisissez de la philosophie ou encore de la poésie. A éviter les romans policiers par exemple car ils créent en vous suspens et péripéties voir même stress ce qui risquerait de susciter en vous excitation. Allumez une lumière plutôt tamisée, vous pouvez également écouter de la musique « douce » et pas trop forte.

Finalement si rien y fait, je répète à nouveau, ne prenez pas de SOMNIFERES !

L’action des somnifères et leurs effets néfastes

Quelques études scientifiques avancent que les personnes qui prennent le plus de somnifères ont un risque de mourir plus élevé que ceux qui n’en prennent pas. Certains somnifères ont la capacité de faire dormir très profondément, et pour certains cela entraine une mort pendant le sommeil.

Mais les choses ne sont pas tout à fait clair, en effet, il faut démontrer s’il s’agit bien de la molécule du médicament qui entraine la mort ou s’il s’agit de la maladie responsable de l’insomnie qui provoque la mort.

Une étude américaine, publiée dans le British Medical Journal, sur 10 500 volontaires suivis pendant 2 ans et demi a démontré que la prise même occasionnelle de somnifère entraine le risque d’une mort précoce et le risque de cancer. Les résultats font peur : « À partir de 18 prises de ces médicaments sur une année, le risque de décès prématuré est multiplié par 3,5 »

Ainsi, il vaut mieux éviter le prise de somnifères car ils agissent directement sur notre cerveau et modifie notre perception. C’est pourquoi dans une démarche toujours naturelle, il est plus sécurisant de se tourner vers des soins plus naturels. En parallèle, si l’insomnie est régulière dans le temps il est bien de chercher la source même du problème et de la traiter avec le moins de produits chimiques possible.

La nature nous offre tellement de bonnes choses, on ne peut pas se permettre de ne pas les utiliser, mais pour cela il faut les connaitre. En effet, il existe des plantes qui nous apaisent et nous permettent de nous détendre tout en préparant une bonne nuit de sommeil. Il s’agit principalement de trois plantes qui ne présentent par ailleurs absolument aucuns effet secondaire ni accoutumance. Il faut juste un peu de patience car les effets bénéfiques se font ressentir pour certains au bout de quelques jours.

Les plantes qui nous facilitent le sommeil

  • L’aubépine (Crataegus Monogyna)

L’Aubépine est une plante dont les propriétés médicinales étaient déjà connues au Moyen Age, où elle symbolisait l’espoir et soignait bien des maux. Elle aurait notamment servie à confectionner la couronne du Christ.

Il s’agit d’une plante buissonnante, forme souvent des haies à la lisière des bois et dans les champs, dans toutes les régions tempérées de l’hémisphère Nord. On la cultive généralement par bouturage. Les branches fleuries sont coupées à la fin du printemps et les baies sont récoltées de la fin de l’été au début de l’automne.

Aujourd’hui, on l’utilise surtout pour les problèmes circulatoires et cardiaques, notamment l’angine

de poitrine (angor). Pour les phytothérapeutes, c’est littéralement la «plante du cœur», car elle accroît le flux sanguin vers le cœur et régularise le rythme cardiaque.

L’aubépine améliore le fonctionnement du cœur en diminuant les troubles du rythme cardiaque, elle est recommandée en cas de stress et d’angoisse car elle ralentit la respiration. Elle est particulièrement utilisée pour son action sédative car elle est propice au sommeil.

Utilisation : On peut se procurer des feuilles, des baies ou encore des feuilles séchées d’aubépine chez l’herboriste qu’on laissera infuser pendant une dizaine de minutes environ. Il faudra compter une cuillère à café par tasse.

  • Le tilleul (Tilia Vulgaris)

Depuis toujours, les fleurs de tilleul sont consommées en infusion contre la fatigue nerveuse et l’insomnie. Autrefois, on faisait prendre un bain d’eau infusée au tilleul aux enfants surexcités pour les calmer avant de dormir.

Le tilleul agit, tout comme l’aubépine, sur le système cardiaque : en empêchant l’hypercoagulation sanguine et le rétrécissement des artères.

Le tilleul est un arbre à feuilles caduques cordées, à fleurs jaune pâle (30 m de haut). Originaire d’Europe, le tilleul pousse à l’état sauvage, mais aussi le long des routes. On récolte les inflorescences en été.

Antispasmodique et sédatif, le tilleul soulage les tensions et les maux de tête causés par les sinusites. Il calme et favorise le sommeil. Il combat le stress et l’angoisse, ainsi que les palpitations d’origine nerveuse.

Utilisation : On peut utiliser les fleurs de Tilleul ou encore les bractées (ce qui se trouve entre la fleur et la feuille). Pour une infusion maison, utiliser une cuillère à soupe de fleurs de Tilleul séchés, et laisser infuser une quinzaine de minutes dans de l’eau bouillante.

  • La valériane (Valeriana officinalis)

La valériane est utilisée depuis l’Antiquité romaine pour ses propriétés sédatives et relaxantes Au 1er siècle après. J-C, Diosconde l’appelle phu, d’après le mot grec signifiant « odeur déplaisante ». Cette plante, de plus en plus populaire depuis quelques décennies, combat le stress. Elle apaise la tension nerveuse et l’anxiété et prodigue un sommeil réparateur sans pour autant créer de dépendance.

Originaire d’Europe et du nord de l’Asie, la valériane apprécie les climats humides. On la cultive en Europe centrale et orientale par semis au printemps. Sa racine et son rhizome sont récoltes au bout de 2 ans, à l’automne.

La valériane soulage divers symptômes de l’anxiété, comme les tremblements, la panique, les palpitations et la transpiration. Elle soigne aussi efficacement les insomnies qui sont dues à l’anxiété ou a la nervosité.

Utilisation : Pour une infusion maison, prendre une cuillère à café de racines de Valériane dans 200 ml d’eau qu’il faudra porter à ébullition. On laisse infuser une dizaine de minute, tisane à prendre idéalement juste avant de se coucher pour favoriser le sommeil.

Combinées ensemble, ces plantes favorisent un sommeil profond et réparateur

Donc pour votre tisane du soir, vous pouvez oser des mélanges et ajouter par ailleurs la camomille et le houblon qui sont également bons pour préparer le sommeil. La mélatonine (hormone du sommeil) et la L-Théanine sont  aussi utilisés naturellement pour favoriser le sommeil.

En plus d’être indispensable à une bonne santé et une bonne hygiène de vie, il a été établit scientifiquement par des chercheurs suédois qu’il existe une relation étroite entre votre sommeil et votre apparence physique (étude publié le 15 décembre 2010 dans le British Medical Journal). En effet, les chercheurs ont conclut que les personnes manquant de sommeil paraissent en plus mauvaise santé et sont moins attirantes physiquement que celles qui dorment bien et suffisamment.

Donc pour être beau, dormez !

Source

https://www.santenatureinnovation.com/

http://www.passeportsante.net/

http://www.onmeda.fr/forme-et-bien-etre/

http://www.mangervivant.fr/

http://www.planetesante.ch

Dictionnaire Larousse des plantes

 

A propos de l'auteur

NO COMMENTS

Commentez

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ